Fêtes Latino-Mexicaines

Du 11 au 15 août 2017

La Mexicaine… voici le surnom donné à Barcelonnette. Partis durant les trop rudes saisons hivernales de la haute montagne, ses enfants ont trouvé, après la mer des Caraïbes, un Mexique libéré de la tutelle espagnole. Sur cette nouvelle terre de colportage, les Barcelonnettes vont exercer leur double savoir-faire technique et commercial ; c’est au XIXème siècle que les habitants de la vallée de l’Ubaye s’expatrieront au Mexique pour travailler dans l’industrie du textile.

Barcelonnette conserve aujourd’hui de cette épopée un patrimoine architectural impressionnant caractérisé par de nombreuses villas dites Mexicaines. Ces belles demeures bourgeoises commanditées par les émigrés revenus au pays fortune faite, témoignent de ces liens profonds ; de nombreux Ubayens conservent des liens familiaux, d’autres résidents encore au Mexique.

Barcelonnette célèbre donc l’histoire de la vallée avec le Mexique. L'édition 2016 a vu le grand retour en résidence du Mariachi El Real Cocula, peut-être le préféré du public Ubayen, avec ses nouveaux musiciens et répertoire. La chanteuse Estusha, artiste mexicaine d’aujourd’hui, influencée par sa pratique des cérémonies indigènes fusionne les cultures du monde et les musiques contemporaines. Le cheval fait partie intégrante de la culture mexicaine, mais aussi un art de vivre depuis plus de 300 ans.

La participation du maestro Chaps et de des magnifiques chevaux, en est l’illustration ici. Ils sont nombreux les Cubains à s’être installés au Mexique !

Danse, salsa, mariachi seront les maîtres mots pour cette nouvelle édition des Latino-Mexicaines !

En vidéo