• Tunnel du Parpaillon

Tunnel du Paprpaillon

122 km - 4h30

Barcelonnette → tunnel du Parpaillon → Embrun → Col de vars → Barcelonnette

La route du Parpaillon a été construite par le génie militaire entre 1891 et 1911. Depuis Barcelonnette prendre la direction la Condamine-Châtelard (CD900), puis direction la Station de Sainte-Anne une dénivellation d’environ 1 400 m sur 18 km. Seuls les 6 premiers kilomètres sont goudronnés, le reste est constitué d’une bonne piste qui s’élève d’abord sous les mélèzes, puis débouche dans un large vallon où se niche la « cabane du Grand Parpaillon ».

Là s’impose une ambiance de haute montagne : alpages, rochers, larges cônes d’éboulis et absence totale d’occupation humaine. La piste s’élève grâce à de majestueux lacets jusqu’au fameux tunnel sommital de 468 m de long...

Sur le versant nord, on ne retrouve pas âme qui vive avant le petit village de la Chalp où le goudron refait son apparition, puis suivre direction Embrun et un retour par le col de Vars.

De juin à septembre.

ATTENTION, balade sur chemins de terre.

Cette balade est réservée aux motos avec une montée pneumatique mixte terre-bitume.